article de Sabine Duez sur Vepi
un article de Sabine Duez

Quand le Meuble épouse le Corps

Il   n’avait   aucun   problème   de   dos   et   pourtant,   il   y   a   quinze   ans,   Pierre   Verchere   s’est   penché   sur   ce   problème   en   faisant   du   mobilier   ergodynamique   sa   passion.   Contrairement   à   ce   que   l’on   pense,   le   corps ne   connaît   jamais   l’immobilité,   même   lorsque   l’on   est   assis   sur   une   chaise   ou   allongé   dans   un   lit.   «   ici,   c’est   la   fonction   du   meuble   qui   définit   sa   forme.   Le   corps   ne   connaît   pas   la   position   statique,   il   est en   mouvement   permanent.   Donc,   le   mobilier   doit   avoir   la   même   souplesse,   s’adapter   à   notre   façon   de   vivre   et   suivre   les   mêmes   mouvements   que   ceux   du   corps   »,   explique   Pierre   Verchere,   créateur   du magasin   Vépi. Auparavant   situé   rue   Esquermoise,   il   se   trouve   depuis   quelques   mois   place   Rihour   et   propose   sur   240   m2   toutes   sortes   de   fauteuils,   tables   et   chaises,   mobiliers   de   bureaux,   lits,   aux   formes non   conventionnelles   mais   qui   ont   en   commun   confort,   design   et   harmonie.   Comme   le   «   move   »   tabouret   qui   se   déplace   avec   son   occupant,   le   fauteuil   de   relaxation   pour   se   détendre…   les   pieds   en   l’air,   le bureau   qui   s’adapte   à   la   taille   de   ceux   qui   y   travaillent   assis   ou   debout,   le   siège   sur   lequel   on   peut   être   penché   en   avant   comme   en   arrière   et   qui   reste   confortable,   le   lit   de   bébé   qui   grandit   en   même   temps que   l’enfant   jusqu’à   ce   qu’il   soit   pré-ado.   «   Idem   pour   la   chaise   d’enfant   modulable,   qui   fait   souvent   partie   du   déménagement   lorsque   celui   ci   est   devenu   grand   !   »Cet   espace   se   découvre   un   peu   à   la   façon d’une exposition. Chaque   objet   procure   du   bien-être   si   on   n’hésite   pas   à   l’essayer.   «   Mes   meubles   sont   un   peu   à   l’image   d’un   vêtement   dans   lequel   on   se   sent   bien,   note-t-il.   Cet   intérêt   pour   les   meubles   et   surtout   pour   leur confort   m’est   venu   quand   j’étais   restaurateur.   Les   chaises   me   posaient   problème,   on   n’était   jamais   bien   assis   dessus.   Les   jeunes   ne   tenaient   pas   en   place   et   les   plus   âgés   sortaient   de   table   pliés   en   deux   ! L’observation   et   l’écoute   des   clients   a   fait   que   j’ai   créé   ce   concept   de   magasin   où   la   fonctionnalité   du   mobilier   est   essentielle.   »   Les   pays   nordiques   ont   adopté   depuis   de   nombreuses   années   ce   style d’ameublement.   En   France,   on   y   vient   doucement.   «L’idéal   serait,   comme   dans   les   pays   du   Nord,   de   ne   pas   attendre   de   souffrir   du   dos   pour   utiliser   le   mobilier   et   la   literie   ergonomiques.   Une   partie   de notre   clientèle   est   envoyée   par   les   médecins   du   travail   pour   trouver   le   siège   ou   le   bureau   qui   soulagera   leurs   douleurs.   Une   autre   privilégie   son   confort   de   vie   et   choisit   ce   mobilier   aussi   pour   la   qualité   de ses   bois   non   traités,   seulement   huilés   et   cirés.   »   Dans   ce   magasin,   les   meubles   côtoient   aussi   l’art.   Chaque   mois,   un   artiste   expose   ses   œuvres   dans   le   magasin.   En   novembre,   le   peintre   Dominique Parisot succède au peintre Gaston Caron. VEPI : 45 rue de Lyon à Paris 12e tél: 01 43 45 02 02    www.vepi.fr
Mobilier Ergonomique et Dynamique
Vepi, à Paris XIIe
un article de Sabine Duez

Quand le Meuble épouse le Corps

Il   n’avait   aucun   problème   de   dos   et   pourtant,   il   y   a   quinze   ans, Pierre   Verchere   s’est   penché   sur   ce   problème   en   faisant   du   mobilier ergodynamique sa passion. Contrairement    à    ce    que    l’on    pense,    le    corps    ne    connaît    jamais l’immobilité,   même   lorsque   l’on   est   assis   sur   une   chaise   ou   allongé dans   un   lit.   «   ici,   c’est   la   fonction   du   meuble   qui   définit   sa   forme.   Le corps    ne    connaît    pas    la    position    statique,    il    est    en    mouvement permanent. Donc,   le   mobilier   doit   avoir   la   même   souplesse,   s’adapter   à   notre façon   de   vivre   et   suivre   les   mêmes   mouvements   que   ceux   du   corps »,   explique   Pierre   Verchere,   créateur   du   magasin   Vépi.   Auparavant situé   rue   Esquermoise,   il   se   trouve   depuis   quelques   mois   place Rihour   et   propose   sur   240   m2   toutes   sortes   de   fauteuils,   tables   et chaises,       mobiliers       de       bureaux,       lits,       aux       formes       non conventionnelles    mais    qui    ont    en    commun    confort,    design    et harmonie.   Comme   le   «   move   »   tabouret   qui   se   déplace   avec   son occupant,   le   fauteuil   de   relaxation   pour   se   détendre…   les   pieds   en l’air,   le   bureau   qui   s’adapte   à   la   taille   de   ceux   qui   y   travaillent   assis ou   debout,   le   siège   sur   lequel   on   peut   être   penché   en   avant   comme en   arrière   et   qui   reste   confortable,   le   lit   de   bébé   qui   grandit   en même   temps   que   l’enfant   jusqu’à   ce   qu’il   soit   pré-ado.   «   Idem   pour la     chaise     d’enfant     modulable,     qui     fait     souvent     partie     du déménagement   lorsque   celui   ci   est   devenu   grand   !   »Cet   espace   se découvre un peu à la façon d’une exposition. Chaque   objet   procure   du   bien-être   si   on   n’hésite   pas   à   l’essayer.   « Mes   meubles   sont   un   peu   à   l’image   d’un   vêtement   dans   lequel   on se   sent   bien,   note-t-il.   Cet   intérêt   pour   les   meubles   et   surtout   pour leur   confort   m’est   venu   quand   j’étais   restaurateur.   Les   chaises   me posaient problème, on n’était jamais bien assis dessus. Les   jeunes   ne   tenaient   pas   en   place   et   les   plus   âgés   sortaient   de table   pliés   en   deux   !   L’observation   et   l’écoute   des   clients   a   fait   que j’ai   créé   ce   concept   de   magasin   où   la   fonctionnalité   du   mobilier   est essentielle.   »   Les   pays   nordiques   ont   adopté   depuis   de   nombreuses années   ce   style   d’ameublement.   En   France,   on   y   vient   doucement. «L’idéal   serait,   comme   dans   les   pays   du   Nord,   de   ne   pas   attendre   de souffrir   du   dos   pour   utiliser   le   mobilier   et   la   literie   ergonomiques. Une    partie    de    notre    clientèle    est    envoyée    par    les    médecins    du travail    pour    trouver    le    siège    ou    le    bureau    qui    soulagera    leurs douleurs.    Une    autre    privilégie    son    confort    de    vie    et    choisit    ce mobilier   aussi   pour   la   qualité   de   ses   bois   non   traités,   seulement huilés et cirés. » Dans   ce   magasin,   les   meubles   côtoient   aussi   l’art.   Chaque   mois,   un artiste    expose    ses    œuvres    dans    le    magasin.    En    novembre,    le peintre   Dominique   Parisot   succède   au   peintre   Gaston   Caron.   VEPI   : 45 rue de Lyon à Paris 12e  Tél : 01 43 45 02 02  www.vepi.fr
Mobilier Ergonomique et Dynamique
01 43 45 02 02