MAL DE L’HOMME la colonne vertébrale le disque intervertébral les causes du mal de dos les conséquences

Vieillissement du disque intervertébral

Avec   l'âge   notre   visage   se   ride,   eh   bien   il   en   va   de   même   pour   notre   dos, plus   précisément   pour   nos   disques   intervertébraux,   ils   se   rident   aussi   et s'altèrent    avec    l'âge    (à    partir    de    20    ans    les    disques    intervertébraux s'assèchent    tout    au    long    de    la    journée).    Notre    mode    de    vie    et    les traumatismes   absorbés   à   la   suite   d'efforts,   de   chocs   directs   ou   de   mauvaises positions   répétitives   ( attitudes   professionnelles ,   travail   dans   de   mauvaises positions,   porte-à-faux,   efforts   soutenus…)   vont   plus   ou   moins   accélérer   ce vieillissement   naturel.   Selon   le   docteur   Jean   Yve   Maigne   :«   les   fibres   de l'anneau   peuvent   se   déchirer   partiellement   (comme   dans   une   entorse),   dans d'autre   cas   c'est   le   noyau   qui   se   déshydrate   plus   vite   qu'il   ne   le   devrait, incapable   d'assurer   correctement   l'une   de   ses   fonctions   le   disque   s'use   et tombe    en    panne.    Cette    usure    appelée    encore    dégénérescence    discale, constitue   une   source   importante   de   douleurs   vertébrales .   Le   disque   est   bien le principal point faible de la colonne.»
Il    est   à   la   fois   un   ligament   qui unit   deux   vertèbres   et   un   tampon   qui amortit.      Il      reçoit      des      charges considérables,   surtout   dans   la   région lombaire     qui    supporte    le    poids    de l'ensemble      du      tronc      auquel      se surajoutent   les   efforts   de   flexion   ou les levers de charges. Le   noyau   constitue   un   véritable amortisseur   hydraulique   de   pression   : il   absorbe   75   %   de   la   charge.   Les 25%        sont    absorbés    par    l'anneau fibreux.    Le    disque    n'est    pas    une structure   inerte   et   peut   se   comparer   à une    éponge    imbibée    d'eau    qui    se gorge    de    liquide    la    nuit    et    lors    du repos   allongé ,   et   pendant   la   journée, sous   l'effet   du   poids   du   corps,   elle   se vide    progressivement    de    cette    eau comme    si    on    la    pressait.    C'est    la raison     pour     laquelle     votre     taille diminue   entre   le   matin   et   le   soir.   La perte   de   hauteur   pour   l'ensemble   de   la   colonne   peut   atteindre   2   cm.   L'anulus,   ou   anneau,   composé   de   65   %d'eau   est   fait   de   fibres   qui   ressemblent   à   un   gros ligament,   dont   le   rôle   est   d'attacher   les   vertèbres   les   une   aux   autres.   Ces   fibres   s'entrecroisent   et   forment   un   maillage   serré   qui   résiste   à   l'étirement   dans toutes   les   directions.   Le   nucléus   ou   noyau   inséré   dans   l'anulus   a   la   forme   d'une   bille   de   1   à   1.5   cm   de   diamètre.   Il   est   constitué   d'une   substance   gélatineuse et très hydratée (88 % d'eau chez les jeunes) qui joue le rôle d'un amortisseur qui absorbe es chocs et rend la colonne souple et mobile.

Le Disque Intervertébral

Le disque intervertébral
au travail
du Confort
Mobilier Ergonomique et Dynamique

Vieillissement du disque intervertébral

Avec   l'âge   notre   visage   se   ride,   eh   bien   il   en   va   de   même   pour   notre dos,   plus   précisément   pour   nos   disques   intervertébraux,   ils   se   rident aussi    et    s'altèrent    avec    l'âge    (à    partir    de    20    ans    les    disques intervertébraux s'assèchent tout au long de la journée). Notre   mode   de   vie   et   les   traumatismes   absorbés   à   la   suite   d'efforts,   de chocs     directs     ou     de     mauvaises     positions     répétitives     ( attitudes professionnelles ,   travail   dans   de   mauvaises   positions,   porte-à-faux, efforts    soutenus…)    vont    plus    ou    moins    accélérer    ce    vieillissement naturel.   Selon   le   docteur   Jean   Yve   Maigne   :«   les   fibres   de   l'anneau peuvent   se   déchirer   partiellement   (comme   dans   une   entorse),   dans d'autre   cas   c'est   le   noyau   qui   se   déshydrate   plus   vite   qu'il   ne   le devrait,   incapable   d'assurer   correctement   l'une   de   ses   fonctions   le disque s'use et tombe en panne. Cette   usure   appelée   encore   dégénérescence   discale,   constitue   une source    importante    de    douleurs    vertébrales .    Le    disque    est    bien    le principal point faible de la colonne.»
Il    est   à   la   fois   un   ligament   qui   unit   deux   vertèbres   et   un   tampon qui   amortit.   Il   reçoit   des   charges   considérables,   surtout   dans   la   région lombaire    qui   supporte   le   poids   de   l'ensemble   du   tronc   auquel   se surajoutent les efforts de flexion ou les levers de charges. Le    noyau    constitue    un    véritable    amortisseur    hydraulique    de pression   :   il   absorbe   75   %   de   la   charge.   Les   25%      sont   absorbés   par l'anneau   fibreux.   Le   disque   n'est   pas   une   structure   inerte   et   peut   se comparer   à   une   éponge   imbibée   d'eau   qui   se   gorge   de   liquide   la   nuit et   lors   du   repos   allongé ,   et   pendant   la   journée,   sous   l'effet   du   poids du   corps,   elle   se   vide   progressivement   de   cette   eau   comme   si   on   la pressait. C'est   la   raison   pour   laquelle   votre   taille   diminue   entre   le   matin et   le   soir.   La   perte   de   hauteur   pour   l'ensemble   de   la   colonne   peut atteindre   2   cm.   L'anulus,   ou   anneau,   composé   de   65   %d'eau   est   fait de    fibres    qui    ressemblent    à    un    gros    ligament,    dont    le    rôle    est d'attacher les vertèbres les une aux autres. Ces    fibres    s'entrecroisent    et    forment    un    maillage    serré    qui résiste   à   l'étirement   dans   toutes   les   directions.   Le   nucléus   ou   noyau inséré   dans   l'anulus   a   la   forme   d'une   bille   de   1   à   1.5   cm   de   diamètre. Il   est   constitué   d'une   substance   gélatineuse   et   très   hydratée   (88   % d'eau   chez   les   jeunes)   qui   joue   le   rôle   d'un   amortisseur   qui   absorbe es chocs et rend la colonne souple et mobile.

Le Disque Intervertébral

Le disque intervertébral
au travail
du Confort
Mobilier Ergonomique et Dynamique
01 43 45 02 02